Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Rapatriement et rapatriement sanitaire

 

Rapatriement et rapatriement sanitaire

 

RAPATRIEMENT ET RAPATRIEMENT SANITAIRE

Un domaine particulièrement sensible d’aide aux citoyens italiens, qui concerne le rapatriement des ressortissants qui se trouvent dans des pays étrangers, dans des situations de graves difficultés qui ne peuvent être surmontées sur place.

Les interventions du ministère des Affaires étrangères, en coopération avec les autorités compétentes locales (préfectures, les commissariats de police, les municipalités, les locaux de la santé, services sociaux), notamment :

  • Compatriotes émigrés, qui doivent retourner en Italie en permanence pour des raisons économiques ou de santé;
  • mineurs abandonnées;
  • maladies mentales (la procédure dans ce cas est complexe car elle nécessite la présence d’un ou plus accompagnateurs qualifiés, ainsi que l’identification d’hôpitaux spécialisés);
  • les citoyens italiens qui ont atteint la fin d’une période d’emprisonnement ou ont été expulsés;
  • les personnes âgées sans famille pour lesquels l’admission dans les maisons de retraite en Italie a été demandée;
  • les personnes gravement malades qui ne peuvent pas être traitées sur place en raison de l’absence d’installations appropriées.



Les procédures de rapatriement à la charge du Trésor sont limitées aux cas d’indigence justifiée, attestée par le réseau diplomatique et consulaire; dans tous les autres cas, le rapatriement a lieu sous réserve de la signature des prêts avec la promesse de remboursement au Trésor.

 

RAPATRIEMENT DE LA DÉPOUILLE

La perte d’un être cher est toujours un moment de grande douleur, mais, si cela devait se passer à l’étranger, à cette souffrance s’ajoute la nécessité de résoudre certains problèmes d’ordre pratique.  Veuillez vous adresser au Consulat ou à l’Ambassade pour de l’aide avec ces problèmes.

Afin de rapatrier un corps, le Consulat contacté devra faire parvenir une demande à la municipalité italienne concernée pour obtenir l’autorisation au rapatriement du corps. Une fois l’autorisation reçue, la maison funéraire, chargée par la famille d’effectuer le rapatriement du corps, à leurs propres frais, sera en mesure de procéder. Il est, cependant, possible de s’adresser aux régions et aux autres institutions locales pour obtenir d’éventuels remboursements des frais ou des aides financières.


En cas de décès d’un ressortissant italien en état d’indigence prouvée, le Consulat ou l’Ambassade contacté peut fournir une assistance à la famille démunie du défunt, si celle-ci réside à l’étranger, sous la forme de la restitution totale ou partielle des frais funéraires soutenus localement et documentés.

 

 


61