Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

L’Italie et l’Arctique

 

L’Italie et l’Arctique

L’intérêt de l’Italie pour l’Arctique découle des nombreuses possibilités que la région offre en matière de protection de l’environnement, de recherche scientifique, de l’industrie de la pêche, de l’énergie et des ressources minérales. En outre, il est essentiel de soutenir correctement le développement durable des populations et des communautés autochtones de la région. Le Conseil de l'Arctique est le principal forum de débat sur ces questions et il vise, par la coopération internationale, à établir un équilibre qui ait des effets positifs pour la région et ses habitants.

En mai 2013, l’Italie a été officiellement admise au Conseil de l'Arctique avec le statut d’Observateur, ce qui lui a permis de participer aux travaux scientifiques du Conseil à travers la participation aux six groupes de travail sur les programmes suivants: le Programme de surveillance et d'évaluation de l'Arctique (AMAP), le Développement durable (SDWG), Programme d'action sur les polluants de l'Arctique (ACAP), Protection de la faune et de la flore arctiques (CAFF), Prévention des urgences, préparation et réaction (EPPR), Protection de l'environnement marin arctique (PAME).

L’Italie a été l’un des premiers pays à signer le Traité du Spitzberg en 1920. Depuis 1997, le Conseil national de la recherche italien dirige la Base Arctique Dirigibile Italia et la Tour Amundsen-Nobile (inaugurée en avril 2009) dans le Iles Svalbard. Plusieurs vaisseaux sont également utilisés pour les activités de recherche, y compris l’OGS Explora.

Au niveau européen, l’Italie est représentée au Conseil Polaire Européen et plusieurs instituts de recherche italiens contribuent aux projets de recherche européens, comme le Svalbard Integrated Arctic Earth Observation System (SIOS) et l’International Network for Terrestrial Research and Monitoring in the Arctic (INTERACT).

L’approche italienne dans l’Arctique est caractérisé par l’engagement dans la coopération internationale scientifique et technologique à travers la diplomatie scientifique et par une attention particulière aux défis environnementaux et à la biodiversité posés par le changement climatique et par la croissance des activités économiques dans la région. En 2015, l'Italie a publié le premier document relatif à sa stratégie italienne pour l'Arctique, intitulé Verso una strategia italiana per l’Artico. En 2018, la Commission des Affaires Étrangères de la Chambre des Députés italienne a publié le Rapport final parlementaire sur la stratégie Arctique italienne.


56